Suite au Tome 1, on retrouve Bloodshot qui continue de traquer les nanites qui sont encore dans la nature et qui ont infectées des hôtes humains. Il poursuit son petit bonhomme de chemin en se rendant compte qu’il n’est pas tout seul sur le coup et que l’affaire ne va pas être aussi simple qu’il le pensait !

Jeff Lemire conclut son premier arc correct ! Car oui, la fin est tellement prévisible, que j’en ai trouvé le tome plutôt insipide, sans surprise. Une grosse ressemblance avec le premier film Jason Bourne, La Mémoire dans la Peau, m’a semblée flagrante en lisant ce titre. On suit un super soldat amnésique et son acolyte féminin qui traquent d’autres soldats comme lui, tout en étant poursuivis par les autorités. Pour vous dire : la ressemblance pousse même jusqu’à la fusillade dans un domaine, comme dans le film!

Comparé à un premier Tome qui m’a vraiment scotché, celui-là m’a laissé perplexe. Je ne sais pas vraiment comment et pourquoi les nanites ont choisi leurs hôtes après The Valiant, et surtout pourquoi Bloodshot a ces hallucinations qui vont et viennent aléatoirement, au gré de je ne sais trop quoi. En tout cas Bloodsquirt tu me manques !!!!

Butch Guice assure les dessins avec un style qui colle bien avec l’ambiance du comic. Je ne suis toujours pas fan, mais ça fait le job et ça me fait rentrer dans l’histoire rapidement.

Pour moi Bloodshot Reborn Tome 2 est une fin d’arc décente, même si le scénario a des défauts et nous offre une fin prévisible. Je tire quand même mon chapeau à Jeff Lemire, qui a réussi à me redonner de l’intérêt pour Bloodshot. J’ai quand même hâte de lire la suite, car avec ce nouveau départ, des nombreuses aventures attendent notre ami !

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline