Grant McKay se dirige vers une nouvelle dimension, dans l’espoir de sauver sa fille, Pia.

Comme d’hab, l’arrivée de Grant rend non seulement les choses pires pour Pia, mais aussi pour toute la dimension en détruisant accidentellement les objets sacrés lors d’un grand banquet de paix. Décidé à faire les choses correctement, Grant voyage à la recherche d’un artefact puissant qui pourrait rétablir le préjudice qu’il a causé ici. Malheureusement, cet artefact est en possession de Doxta la Sorcière, qui parvient à piéger Grant et Pia…

 

Une fois la paix ramenée dans la dimension et une mise au point avec son père, Pia accepte de rentrer, mais encore une fois les choses ne se passent pas du tout comme prévu ! Ils trouvent leur monde qui a subi quelques altérations. Kadir est vivant et n’a pas chômé durant les 3 dernières années !

Suite aux événements des tomes précédents, il est intéressant de voir Grant évolué grâce à ses nouvelles résolutions « faire le bon choix ». Sa volonté de rechercher non seulement le pardon de Pia, mais de s’intéresser à sa vie et à son bien-être sont des indications de cette nouvelle direction. Bien sûr, même avec toute la bonne volonté du monde, c’est un poissard ! Ses démons le rattrapent et son comportement auto-destructeur reprend le dessus. Là où je suis curieux d’en savoir plus, ce sont pour les paroles de Doxta, qui a court terme ne devraient pas réellement être visibles mais nul doute que cela aura une importance dans le futur ! Du moins je l’espère.

 

Ce tome de Black Science est encore une fois excellent. Cette série, qui avec une approche très particulière de la narration et du développement des personnages continue de me surprendre de tome en tome, et comme à chaque fois le travail de Scalera est toujours aussi solide, ce qui rend les lieux surréalistes plus que crédibles dans ce genre de récit ! Comme pour les autres tomes, celui-ci se dirige vers un gouffre sans fin de désespoir, alors ne pensez pas y trouver la joie, le bonheur et les licornes, cependant la richesse du récit, le dynamisme du dessin en font une série extraordinaire !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline