Comme il y a un jour pour tout et n’importe quoi maintenant, le 13 octobre était le Bertrand Keufterian’s Day (bon, en fait, son anniversaire). Du coup, je me suis dit qu’il fallait fêter ça dignement et lire, enfin, le premier recueil de ses aventures.

Et des aventures, il lui en arrive à Bertrand ! Pathétique loser vivant chez sa maman, en quête de gloire via la téléréalité, il va tomber nez à nez avec un complot terrestro-intergalactique. Ah oui, au fait, il faut dire que Bertrand ne veut pas participer à la Ferme des Célébrités, Loft Story, ou autre Popstars. Lui, ce qu’il veut, c’est avoir sa propre émission de chasse aux aliens.

bk-nextgb

Mais reprenons du début.

Les aliens ont débarqué. Sont-ils en visite de courtoisie ou venus nous envahir, on ne le saura pas. Ce qu’on sait, c’est que le gouvernement Français a réussi à les parquer dans la ville de Metz, en Lorraine. Pour ceux qui sont nuls en géographie, c’est la pointe à côté de l’Allemagne, en haut à droite sur une carte.

Les aliens, donc, sont cloisonnés à l’intérieur de Metz, avec des murs et un dispositif sonique qui les empêche de sortir. Et comme ça revient cher, la télévision met la main au portefeuille, mais pas par bonté d’âme. Des émissions de téléréalité suivant des “chasseurs d’aliens” sont diffusées et cassent la baraque ! De quoi faire bondir les chroniqueurs de TPMP. Et c’est là qu’on revient à notre ami Bertrand.

Il tente donc de se faire sa place au milieu de tous ces apprentis-traqueurs, quitte à se rendre dans des endroits où ça lui est interdit. Et on doit dire que pour chasser l’alien, il n’est pas vraiment doué…

Malgré ce synopsis un peu “barréLes Aventures de Bertrand Keufterian n’est pas la parodie à laquelle on aurait pu s’attendre. Pas que, du moins. Même si on a une scène culte où Bertrand se retrouve enfermé dans les toilettes d’une boite en essayant d’échapper aux aliens, et où tout ne se passe pas comme il l’avait prévu.

Alors oui, on s’amuse de ce quidam qui veut toucher les étoiles et est prêt à tout pour avoir sa propre émission de chasseurs d’aliens. Mais derrière ça, Carlos Rodrigo développe une histoire beaucoup plus complexe, jouant sur les enjeux économiques, politiques et militaires. Et l’intelligence du scénario est d’exploiter ces travers de la race humaine face à ce débarquement. De démontrer que les profiteurs seront toujours présents, quoi qu’il arrive.

nina-cmjn

De plus, on ne reste pas cantonnés à un parc pour dégommer de l’alien, mais on peut visiter toute la banlieue Messine. Et de voir ces extra-terrestes déambuler dans les rues de la préfecture de la Moselle est assez inhabituel. On sent d’ailleurs un attachement profond de l’auteur à sa région durant tout le récit.

Le dessin de Guillaume Mathias oscille entre le style cartoony et le franco-belge, ce qui convient assez bien à l’histoire. Les lieux réels sont bien représentés et les aliens ont une physionomie qui leur est propre. Les couleurs, et plus particulièrement les ambiances nocturnes, sont bien adaptées. Je décernerais une mention spéciale aux couvertures originales et aux splash pages de fin de chapitre, même si je n’ai pas pu déterminer si elles étaient de Guillaume, tant le trait est différent.

Les Aventures de Bertrand Keufterian est un bon petit comics d’anticipation mené avec brio par ses auteurs en se basant sur un postulat assez étrange à la base, mais qui se révèle tout à fait plausible quand on y pense. Mon seul regret ? La fin un peu abrupte, laissant de
nombreuses questions en suspens.

Heureusement, Bertrand revient pour la suite de ses aventures en Zone 57, disponible à la vente depuis peu.

En bonus voici le 1er chapitre offert par l’auteur lui même :

cliquez sur l’alien

alien2011

Catégories : Reviews VF

1 commentaire

Guigui · 3 novembre 2015 à 15 h 07 min

Les splashs, qui sont des interludes en fait, sont réalisées par des artistes invités. Dans l’ordre : Guillaume Pagnacco, Goblin et Solynk (qui avait réalisé la couleur du premier épisode). Merci pour cette petite critique et effectivement, rien n’est laissé au hasard dans le scénario… Vous le découvrirez en allant jusqu’au bout de l’aventure (au 8ème numéro) 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline