Souvenez-vous, il y a quelques semaines je vous donnais mon ressenti plutôt négatif sur Batman Rebirth #1.

Et bien finalement, pour ce numéro deux, mes craintes semblent se dissiper et les histoires semblent enfin démarrer.

Petit débriefing !

Une nouvelle fois, le magazine s’ouvre sur la série Batman et ses numéros 3, 4 et 5. Comme je l’espérais, on en apprend bien plus sur Gotham et Gotham Girl et, à ma grande surprise, on ne s’attarde pas énormément sur un statut quo qui tourne en rond, car très vite les ennuis vont survenir.

Ces trois épisodes sonnent le retour d’un grand méchant que les fans de saga de jeux vidéos Batman Arkham ou bien de la série télé Gotham reconnaîtront. On ne le voit finalement que très peu, l’histoire se concentre plutôt principalement sur la relation Batman/Gotham et Gotham Girl.

Le tout est vraiment agréable et cerise sur le gâteau : la supposition que j’avais fait lors de la précédente chronique s’est en partie confirmée

En six numéros (en comptant le Rebirth) donc, la série me semble avoir avancé bien plus que je ne l’aurais pensé lors de la lecture du premier magazine et c’est tant mieux. J’attends avec impatience la suite, d’autant que la conclusion de Batman #5 est déchirante et que les répercussions devraient être intéressantes.

Détective Comics quant à elle, nous livre trois numéros aussi. Les 937, 938 et 939 dont j’appréhendais la lecture. En effet, la raison qui avait poussé à la création de l’équipe de Batwoman et leurs objectifs ne me plaisait guère.

Cependant, une fois dépassé cela, ces trois épisodes m’ont énormément plu. Batman est beaucoup plus présent et permet d’approfondir le pourquoi de l’existence de l’équipe, ce qui m’a convaincu davantage. En plus de cela, la relation  Batwoman/Batman/Colonel Kane est réellement intéressante et je me suis pris au jeu.

J’ai bien conscience qu’une fois cet arc terminé, la série se dirigera probablement vers une direction qui me plaira beaucoup moins comme c’était le cas pour le magazine précédent, mais pour le moment, c’est très bon. Sait-on jamais, peutêtre que la suite pourrait me faire changer d’avis.

De plus, la fin du numéro 939 est vraiment badass et encore une fois, j’attends la suite impatiemment.

Pour conclure, les numéros 2 et 3 de Nightwing. En ce qui les concerne aussi, j’avais peur de repartir pour du Grayson. Ce n’est heureusement pas le cas. Le côté agent secret n’est vraiment pas présent pour le moment. L’aspect infiltration n’est finalement qu’un objectif de Nightwing, mais ses agissements s’apparentent finalement plus à des missions confiées par le Parlement des hiboux, qui peuvent être divers et variés.

Le compagnon de Nightwing, Raptor, est en plus de cela une bonne surprise. Intrigants et charismatiques, les deux bougres forment une fine équipe et débordent de potentiel pour la suite de la série.

Finalement, ce Batman Rebirth #2 m’a pas mal rassuré sur la suite. Même si les histoires ne sont pas incroyables, elles restent sympathiques et ont la bonne idée de ne pas stagner dans l’intrigue, ce qui est agréable. Vivement le troisième numéro !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline