Delcourt nous propose Astronauts in Trouble, avec au crayon Charly Adlard. Alors oui, je me suis fait appâter par le nom et je ne vais pas vous faire patienter trop longtemps, je suis très mitigé sur ce titre… Dès la première page, on aperçoit énormément de potentiel, avec une histoire intéressante, mais à la lecture… c’est la déception.

Au scénario, Larry Young. Et bien que le Monsieur soit dans le milieu depuis longtemps, il m’a très rapidement perdu ! Non pas la faute à Delcourt, qui propose ce recueil dans l’ordre chronologique, ce qui est, à mon sens, une bonne idée. Du coup, on démarre en 1959, puis on bascule en 2019, pour finir en 2029. Et le problème est au niveau du dessin. Matt Smith se retrouve au milieu du bouquin, et ça m’a totalement sorti de l’histoire. Impossible d’avancer d’une traite ; j’ai dû me faire violence pour passer cet arc, qui ne m’a absolument pas plu.

Globalement, sur ce titre, l’ambiance est très pulp. Ça va dans tous les sens, les personnages sont de vagues caricatures, parfois trop appuyées, aucune introduction poussée des personnages : on vous en pose là, genre, ben maintenant, démerdez-vous. Autre point, parfois les visages sont limite les mêmes. Il est très dur de différencier qui est qui, alors si vous loupez un peu l’histoire, c’est foutu !!!

Dans le paquet bonus introduit par Robert Kirkman et conclu par Larry Young, n’a droit à quelques couvertures originales et des petites choses comme ça. Cette intégrale est bien construite, pour toute personne qui veulent se lancer dans Astronauts in Trouble, mais clairement je n’ai absolument pas apprécié ce moment de lecture !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline