Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, une nouvelle review VF avec le tome 3 d’Aquaman Rebirth, qui sortira le 31 août prochain !

         Pour ceux qui suivent un peu l’histoire du super-héros atlante, la fin du second tome nous laissait sur un cliffhanger assez rude : Aquaman est laissé pour mort après avoir été destitué de son titre de roi ! La première phrase de ce troisième tome met tout de suite dans l’ambiance : « Arthur Curry est mort. »


         La nouvelle atlantide de Corum Rath ne plaît cependant pas à tout le monde. La neuvième tride de l’atlantide, l’ancien foyer du nouveau roi, est dirigée par les gangs des seigneurs du crime locaux. Grâce à un accord avec le roi Rath, ils patrouillent et contrôlent la zone, en échange de pouvoir contrôler leurs zones sans interférence des forces de l’ordre. Un justicier émerge dans ces lieux pour offrir la justice, sans pour autant dévoiler son identité : un Batman sous-marin !

         Le scénario de Dan Abnett est excellent et il nous envoie dans un lieu qui n’a été jusque là que très peu exploré : l’Atlantide ! Bien qu’Aquaman y soit régulièrement revenue, force est de constater qu’on l’a plus souvent vu agir à la surface ou dans un autre lieu marin, et qu’on n’a pas souvent eu l’occasion de s’attarder sur la cité atlante ! Hormis quelques rares scènes se déroulant à la surface — où l’on voit Mera se morfondre de la mort de son conjoint (avant de passer à l’action) —, toute l’histoire se déroule sous l’eau, et plus précisément, dans la cité de l’Atlantide. Et c’est franchement très bon d’en apprendre un peu plus sur les fonctionnements de ces lieux, d’autant plus qu’ils nous permettent de comprendre plus en détail la responsabilité qu’avait Arthur Curry sur les épaules depuis son couronnement. Il y a vraiment du monde là-dessous, des gens qui ont les mêmes problèmes qu’à la surface : la pègre, les quartiers plus chauds et abandonnés par le gouvernement, la discrimination contre ceux qui sont différents, etc.

         Pour les illustrations, c’est Stjepan Šejić qui s’occupe de tout (dessin, encrage et colorisation), et c’est tout simplement splendide ! J’avais déjà eu la chance de lire le chapitre 20 de Suicide Squad Rebirth sur lequel il avait travaillé, et je n’ai rien à dire à ses dessins : les décors sont magnifiques, les visages des personnages sont ultra détaillés, les combats sont dynamiques, etc. Ça ne plaira sûrement pas à tout le monde, car il s’agit d’un style très particulier, fait à l’ordinateur et se rapprochant plus du style des fan-arts que l’on peut voir sur deviantart, que du « vrai » dessin croqué à la main ; mais c’est fait avec tellement de précision que ce qui en ressort fonctionne parfaitement. Les couleurs sont très lumineuses et donnent vraiment une sensation de réel. Je ne trouverai qu’un seul petit défaut — s’il en fallait un — : les couleurs de certaines tenues atlantes (en écailles, donc), comme celles d’Aquaman, de Mera ou surtout de Vulko, ainsi que les écailles du corps de la jeune fille mutante que l’on rencontre dans le premier chapitre, semble parfois ressortir du dessin tant le côté « motif créé par le logiciel » est un peu trop visible.

         Je suis un peu déçu par la fin qui n’en est pas vraiment une et qui nous rendra tous impatient de lire le tome 4 (qui sortira le 23 novembre prochain). D’autant plus que les deux premiers tomes d’Aquaman Rebirth parus chez Urban comprenaient respectivement 12 et 13 chapitres pour un tome 3 qui n’en contient que 6. Je suis alors tiraillé entre la joie d’avoir plus régulièrement du Aquaman à lire et l’amertume de ne pas en avoir plus à chaque fois.

         Sur ce, à dans deux semaines pour une nouvelle review !


  • Titre : Aquaman Rebirth Tome 3
  • Album : 154 pages
  • Editeur : Urban Comics (31 août 2018)
  • Collection : DC Rebirth
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1026813460
  • Prix : 15€50

    
HISTOIRE
95%
    
DESSIN
95%
    
COLORISATION
90%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
95%

Inline
Inline